Galeristes

0:00
0:00

Le comité de séléction

Présidé et coordonné par le collectionneur et administrateur de l’Adiaf Michel Poitevin, le comité de sélection est fondé sur une sélection rigoureuse et transparente selon des critères permettant d’évaluer les qualités professionnelles des galeries. Le comité est composé de huit collectionneurs, un artiste invité et un galeriste.

Matthieu de Bezenac

Collectionneur, critique et curator indépendant Jeune collectionneur et commissaire d’exposition, Matthieu de Bezenac, a à cœur de soutenir la jeune création, en particulier celle de sa génération. En parallèle de son soutien par des acquisitions, il collabore à divers blogs et sites d’art contemporain. Il a travaillé au sein du Fonds Régional d’Art Contemporain de Haute-Normandie. Membre de l’Adiaf, il fait partie du comité de sélection du Prix Marcel Duchamp 2016.

Daniel Bosser

Collectionneur, vice-président du Centre National édition Art Image et membre du comité d’acquisition du Frac Aquitaine Amateur et collectionneur d’art contemporain depuis de très nombreuses années, il a depuis 2005 occupé diverses fonctions au sein d’institutions, de centres d’art et de foires d’art contemporain. Ancien Président des Amis du Palais de Tokyo, il est actuellement vice-président du Centre National édition Art Image et membre du comité d’acquisition du Frac Aquitaine. Il a fait partie de nombreux jury d’attribution de prix ou de résidences d’artistes.

Nicolas Chardon

Artiste Né en 1974, Nicolas Chardon vit et travaille à Paris. Il a été pensionnaire à la Villa Médicis à Rome en 2008 – 2009, et est professeur à l’Ensba Lyon. Il est co-fondateur de l’école alternative Baba, Paris. Son travail est régulièrement montré dans des expositions personnelles et collectives, en France et à l’étranger. Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques, notamment, le Centre Pompidou à Paris et le Mudam à Luxembourg. Il est représenté par la galerie Jean Brolly à Paris et la galerie van Gelder à Amsterdam.

Stéphane Corréard

Collectionneur et fondateur de Galeristes

Estelle Francès

Collectionneuse et co-fondatrice de la Fondation Francès, Senlis Historienne de l’art et commissaire d’exposition, membre de C.E.A, Estelle Francès siège au sein de commissions d’aide à la création du Cnap, de la Drac Picardie et participe à de nombreux jury comme le Salon de Montrouge en 2013 et le Prix Marcel Duchamp en 2015. Depuis 2006, Estelle et son époux Hervé Francès composent une collection d’art contemporain dont le thème est l’homme et ses excès. En 2010, ils décident de créer la fondation d’entreprise éponyme à Senlis pour partager leur collection et démocratiser la culture en région. En 2015, elle initie le programme Françoise pour l’œuvre contemporaine dédié à l’accompagnement des artistes et doté du Prix Françoise récompensant trois jeunes diplômés des écoles supérieures d’Art.

Gilles Fuchs

Collectionneur et président de l’Adiaf, Association pour la Diffusion Internationale de l’Art français Gilles Fuchs est un grand collectionneur français dont l’engagement dans le mécénat culturel remonte à plus de trente ans. Passionné par l’art contemporain qu’il considère comme un exceptionnel laboratoire de création, ce juriste international acquiert sa première œuvre à l’âge de vingt ans : un Magritte. Mais cette passion va bien au-delà de l’acquisition d’œuvres : tout au long de sa carrière, il a soutenu le travail des artistes et contribué à mieux faire connaître l’art contemporain et tout particulièrement la scène française à laquelle il est très attaché. Son engagement s’est manifesté tant à titre privé, que professionnel, il fut l’un des pionniers de l’industrie du Luxe à faire appel à des artistes contemporains et associatif au sein de l’Association pour la Diffusion Internationale de l’Art Français qu’il préside depuis 1998.

Antoine de Galbert

Collectionneur et président fondateur de La maison rouge, Paris Diplômé de sciences politiques, Antoine de Galbert travaille dans la gestion des entreprises, avant d’ouvrir, pendant une dizaine d’années, une galerie d’art contemporain, à Grenoble. Parallèlement, il débute une collection qui prend de plus en plus d’importance dans sa vie. En 2003, il choisit l’option de la fondation pour donner à son engagement dans la création contemporaine une dimension pérenne et publique.

Hervé Loevenbruck

Gérant et directeur de la galerie Loevenbruck, Paris, président de l’association Galeries Mode d’Emploi Tout d’abord collectionneur, Hervé Loevenbruck crée sa galerie en 1994 pour l’ouvrir au public en 2001. En 2011, il emménage rue Jacques Callot dans ce qui fut pendant quarante ans la galerie Darthea Speyer. éditeur et producteur par ailleurs, il se passionne aussi pour les arts premiers. La galerie a permis à Philippe Mayaux et au duo Dewar & Gicquel de devenir les lauréats du Prix Marcel Duchamp. Depuis plusieurs années, la galerie effectue un travail de relecture d’œuvres historiques telles qu’Alaina Szapocznikow ou Michel Parmentier sans délaisser son soutien à la jeune scène contemporaine.

Anne Martin-Fugier

Collectionneuse, historienne et auteur Anne Martin-Fugier a publié de nombreux ouvrages sur la vie sociale et culturelle française au XIXe siècle, parmi lesquels La Place des bonnes, La Bourgeoise, La Vie élégante, Les Romantiques, Comédienne, Les salons de la IIIe République, La Vie d’artiste. Elle est aussi l’auteur, chez Actes Sud, de trois volumes d’entretiens autour de l’art contemporain, Galeristes, Collectionneurs, Artistes. Elle a enfin écrit des romans, Les Exils de la princesse, Une nymphomane vertueuse, Les Couleurs et la mitraille.

Michel Poitevin

Collectionneur, administrateur de l’Adiaf, coordinateur du comité de sélection Collectionneur depuis trente cinq ans, le géométrisme de Vasarely a guidé ses premiers pas dans les années 70. Il n’a cessé ensuite d’obéir à ses coups de cœur et de suivre l’actualité du moment. Présent en 1999 dans le petit groupe qui réactive l’Adiaf, il en devient secrétaire général en 2000, puis vice-président en 2013, et aujourd’hui administrateur. Pour l’Adiaf, il crée la triennale itinérante d’œuvres appartenant à des collectionneurs (Tourcoing, Grenoble, Strasbourg, Nantes et Villeurbanne).